Electronic Arts : la réalité virtuelle attendra

Category: 
Electronic Arts : la réalité virtuelle attendra
28 Juillet, 2017

Les sourires se lisent encore chez Electronic Arts au moment de faire les comptes du trimestre clos le 30 juin 2017. Avec un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars et un bénéfice net de 644 millions de dollars, le géant américain débute son nouvel exercice fiscal encore mieux que l'an dernier où il enregistrait un chiffre d'affaires de 1,2 milliard de dollars et un bénéfice net de 440 millions de dollars.

 

Le dématérialisé a encore gagné du terrain entre avril et juin 2017, puisque celui-ci représente un chiffre d'affaires de 879 millions de dollars contre 689 millions de dollars l'an passé, tandis que les ventes en boîte ne faiblissent que légèrement. Pour être encore plus précis, les téléchargements de jeux ont rapporté 209 millions de dollars sur la période au lieu de 137 millions de dollars un an plus tôt. Sur PS4 et Xbox One, la part du téléchargement continue de progresser et atteint désormais 34% sur les 12 derniers mois. Le segment cumulant les contenus additionnels et autres souscriptions nous sort aussi un joli chiffre d'affaires de 501 millions de dollars contre 387 millions l'an dernier, le volume de joueurs des modes Ultimate Team ayant d'ailleurs grandi de 11% tandis que les services EA Access et Origin Access comptent davantage d'abonnés que l'an dernier.

Ce qu'il y a peut-être de plus impressionnant dans ces résultats, qui comprennent aussi un flux de trésorerie record pour cette période de l'année, c'est que EA n'a pas lancé le moindre jeu entre avril et juin 2017, même si Mass Effect Andromeda (sorti en mars) a joué un rôle significatif dans ce bilan. Ce sont donc les titres déjà en place qui moissonnent, à commencer par Battlefield 1 qui a vu passer 21 millions de joueurs depuis sa sortie, tandis que FIFA Mobile et NBA LIVE Mobile ont atteint 95 et 70 millions de joueurs uniques, respectivement. Les Sims 4 impressionne également avec une hausse de 20% du nombre d'utilisateurs et des contenus additionnels qui se vendent mieux que jamais sur les 12 derniers mois.

 

Le calendrier de l'année fiscale ne comprend pas de surprises, même si le portage console des Sims 4 est justement venu s'ajouter au programme de novembre aux côtés de Need for Speed Payback et Star Wars Battlefront II, pour lequel EA table toujours sur 14 millions de ventes, comme son prédécesseur. Le groupe prévoit toujours de lancer UFC 3 début 2018 sur consoles, tandis que les mois à venir seront envahis par les traditionnels jeux de sports avec FIFA 18Madden NFL 18NHL 18 mais aussi NBA LIVE 18. EA a pour objectif de clore son année fiscale en mars 2018 sur des résultats records comprenant 5 milliards de dollars en chiffre d'affaires et 1,1 milliard de dollars en bénéfice net.

 

Chez EA, la réalité virtuelle attendra

« L'industrie du jeu vidéo entre dans une nouvelle phase d'innovation. Nous pensons que le divertissement interactif va plus changer dans les 5 ans à venir qu'il ne l'a fait ces 45 dernières années », conclut le président Andrew Wilson en faisant référence à des tendances comme le streaming et la multiplication des souscriptions. En revanche, il ne faudra pas compter sur EA pour donner un coup d'accélérateur au marché de la réalité virtuelle. S'il explique que le moteur Frostbite fait actuellement l'objet de tests sur des jeux de sports ou des FPS en réalité virtuelle, EA veut attendre encore quelques années pour que le marché devienne suffisamment large et donc digne d'investissement à ses yeux.

A voir aussi

VRrOOm Wechat