Comment l'acquisition d'Apple peut redéfinir l'AR

Category: 
Comment l'acquisition d'Apple peut redéfinir l'AR
05 Septembre, 2018

Il ne surprendra personne qu'Apple travaille activement sur des lunettes de réalité augmentée. Un projet secret est en cours depuis des années sous la direction de l’ancien dirigeant de Dolby, Mike Rockwell.

Bien que l’acquisition d’Akonia Holographics par Apple ait eu lieu il y'a quelques mois, la nouvelle est devenue publique et constitue une information extrêmement importante pour comprendre la trajectoire de la réalité augmentée (RA). Après avoir jeté un coup d’œil au portefeuille de brevets d’Akonia, il est clair que la société est surtout connue pour le développement de solutions de stockage holographiques, une technologie intéressante pour Nintendo et d’autres. Mais ses travaux plus récents consistent à créer des optiques portables HoloMirror.

Si vous ne connaissez pas le fonctionnement de la RA, considérez ces optiques comme des écrans ultra-fins intégrés à des lentilles transparentes - une superposition qui vous permet de voir le monde réel enrichi de visuels «holographiques» générés par ordinateur. La technologie d’Akonia promet en particulier «des performances considérablement plus élevées» que les solutions antérieures sur cinq indicateurs clés:

 

- Couleur (RVB)

- Efficacité

- Transparence

- Champ de vision élevé (FOV)

- Coût de production

 

Si vous avez suivi nos articles sur les solutions RA telles que Microsoft HoloLens et Magic Leap One, vous comprendrez instantanément pourquoi les améliorations de ces facteurs sont d’une importance capitale. Les solutions actuelles sont très coûteuses, ont une durée d'autonomie assez faible malgré les grandes tailles et produisent des images fantomatiques à l'intérieur de petites fenêtres dans votre champ de vision global. La RA ne décolera sans doute pas tant qu'il n'y aura pas une solution à prix raisonnable qui produise des images colorées, naturelles et immersives. C’est exactement ce que prétend Akonia avec son HoloMirror.

Les deux tiers de 2018 étant maintenant dans le rétroviseur, il est clair que la RA a besoin d’un coup de canon façon Apple. Après l’adoption extrêmement limitée des 3 000 à 5 000 dollars d’HoloLens par les entreprises, il existe très peu de preuves de l’intérêt des consommateurs pour le casque RA autonome, et même Microsoft en parle comme d’un simple pas vers un produit grand public. Plus récemment, Magic Leap n'a pas réussi à impressionner les gens avec sa sortie tant attendue d'une alternative légèrement meilleure. D’autres appareils de réalité augmentée ne se sont révélés utiles que pour des applications industrielles spécifiques, personne ne les portera en public et ils ne quitteront probablement pas le bureau ou la maison du propriétaire.

L’objectif final d’Apple avec la RA est de produire un objet portable qui ne peut pas être distingué d’une paire de lunettes standard et qui peut être utilisé partout. Les concepteurs de la société ne sont pas intéressés par les efforts de Google pour faire ressembler les gens à des cyborgs ou à des lunettes de style Oakley avec des boîtiers électroniques suspendus aux tempes. Ne vous attendez sans doute pas aux lunettes à monture métallique de Tony Stark dans Avengers: Infinity War, mais la technologie d’Akonia suggère que les lentilles seront tout de même minces et puissantes.

Il y a fort à parier qu'Apple va décharger la majeure partie de l'informatique dans un appareil dissocié de type iPhone ou une Apple Watch, connecté sans fil, au lieu d'essayer de tout rentrer à l'intérieur de l'appareil comme les HoloLens. Mais en plus des écrans développés par Akonia, les lunettes devront contenir des composants de caméra, de suivi, de sans fil à large bande passante, de micro haut-parleurs pour les signaux audio, une puce de contrôleur et bien évidement une batterie.

Je suppose que les défis à relever pour rendre ces pièces peu volumineuses sont la principale raison pour laquelle le casque de réalité augmenté n’a pas déjà été présenté. Un rapport Bloomberg faisait référence à une finalisation en 2019 et aux dates d'expédition 2020. En attendant, Apple a habitué sa communauté de développement à produire des applications RA pouvant être visualisées sur des écrans iPhone et iPad, ce qui facilitera la création de versions compatibles avec les écrans portables.

L'acquisition d’Akonia devrait alerter les sociétés rivales de RA: Apple prend des mesures concrètes pour contrôler une technologie d’affichage essentielle à ce qu’elle a identifié comme une future activité principale. Tout le monde a quelques années pour trouver des moyens de rendre leurs plates-formes plus attrayantes et utilisables publiquement, avant que le poids lourd d’un billion de dollars montre au monde ce sur quoi il travaille.
 

A voir aussi

VRrOOm Wechat