À Camaret, l’AR crée des emplois

Category: 
À Camaret, l’AR crée des emplois
28 Février, 2018
Usine de production de pièces automobiles : simulation en 3D temps réel et en réalité augmentée de l’implantation des machines et visualisation des flux de productions. Site emagein 3D

 

Dans sa maison de lotissement sur la route de Pen Hir, à Camaret (Finistère), David Pliquet et son équipe continuent d’exploiter les possibilités immenses de la 3D et de la réalité augmentée.

 

Pas d’enseigne, pas de fléchage. Cette maison de Camaret (Finistère) qui ressemble à toutes celles de la rue qui mène à la pointe de Pen Hir est d’une banalité totale. On pousse la seule porte entrouverte pour entrer dans le local des livraisons, et l’atelier de bricolage. Dans le salon adjacent, un bureau, et une machine, noire. Une imprimante 3D.

 

Il faut grimper l’escalier de bois pour arriver à l’étage, un open space aux dimensions correctes. David Pliquet, devant son écran, est au téléphone. De l’autre côté de la salle, un technicien est en train de modéliser les miniatures de la plupart des 90 sculptures monumentales de la Vallée des Saints. « C’est pour la boutique de l’association qui gère ce lieu unique. Ils auront les figurines à vendre pour les visiteurs, et leur trésorerie. »

 

 

Scan de statues monumentales

Le technicien de haut vol est allé sur place. Il a fait le tour de chacune des sculptures avec un scanner, jusqu’en haut. De retour à l’atelier, cette photo en 3D de haute précision est encore affinée sur écran, dans les détails les plus délicats. Un marché local, mais il n’est pas le seul. Au-dessus de l’armoire du bureau du fondateur, des statuettes de Batman, Superman, bref, les héros de comics américains. Rien que ça. Marché conclu avec un commercial intermédiaire.

 

David Pliquet vient de raccrocher. D’une voix posée, il tient à montrer la dernière trouvaille de son atelier, dont la commercialisation a débuté.

 

« Il s’agit, à partir de documents papier, d’y ajouter un contenu numérique qui peut aller très loin, explique-t-il. Une personne possède un flyer d’une marque ou d’une réalisation. Avec Arzone, notre application gratuite référencée sur l’Apple Store ou Google Play, on scanne le document, et on a tous les liens sur sa tablette ou son smartphone: l’actualisation, des vidéos, des photos, et même l’adresse mail ou le lien vers la boutique et l’achat immédiat. »

 

Vendu à New York

Démonstration. C’est un dépliant sur des végétaux. Sur son smartphone est installée l’application Arzone créée ici, à Camaret. Il scanne l’image à un endroit précis. Le client a déjà installé une vidéo. Quasi instantanément, la vidéo apparaît, et l’appareil devient autonome.

 

Dans la pièce d’à côté, un technicien joue le rôle du client, qui paye un abonnement à Arzone. Il insère des photos plus actuelles, un texte, une vidéo et de suite, tout apparaît en direct sur l’appareil. « Si un prix change, si un produit évolue, le client le sait instantanément. »

 

Une entreprise new-yorkaise est intéressée. Voilà six mois qu’E mage In 3D a commencé à travailler avec Pivot Point, énorme entreprise de formation américaine dans la coiffure. Le marché est tel qu’une commerciale sillonne désormais la Grosse Pomme pour séduire de nouveaux clients.

 

Six embauches

Pour mettre au point ce projet et assurer les autres, six personnes sont venues rejoindre l’équipe, dont les effectifs passent à 12 salariés. Le chiffre d’affaires est en forme aussi. « Nous le doublons tous les ans », résume David Pliquet. Ce Camarétois, exilé un temps à Nantes, est venu créer son entreprise de 3D en 2013.

 

De fil en aiguille, de logiciel en application, de miniatures en vidéos 3D, l’entreprise artisanale a développé un savoir-faire dans la réalité virtuelle. Les manuels scolaires, par exemple, peuvent s’animer en 3D pour délivrer des messages captivants.

 

Aujourd’hui, l’application Arzone ouvre de nouveaux horizons commerciaux. « Elle pourrait être utile à la presse papier, qui traverse les difficultés que l’on sait, argumente David Pliquet.Scanner l’article print relatant la victoire du biathlète Martin Fourcade la veille, et l’on apprend qu’il a encore obtenu une médaille. Une mise à jour instantanée réalisée par les journalistesqui peuvent ajouter du contenu, du texte, des vidéos, des photos. »

 

Renseignements : http://www.emagein-3d.com ou http://www.arzone.fr/​

A voir aussi

VRrOOm Wechat