BMW inaugure «augmented trial» de Snapchat

Category: 
BMW inaugure «augmented trial» de Snapchat
27 Novembre, 2017

BMW est la première marque à utiliser «augmented trial» de Snapchat, qui permet aux clients de visualiser l’aspect des produits dans le monde réel avant leur achat. La marque utilise la technologie pour promouvoir son nouveau modèle X2, permettant aux utilisateurs de Snapchat d’interagir avec une version 3D virtuelle de la voiture comme ils le feraient dans un showroom de garage.

 

BMW a déclaré dans un communiqué qu’il espère que ce moyen ludique l’aidera à attirer un public plus jeune. L’outil permet d’enrichir l’expérience numérique des utilisateurs grâce à un contenu qu’ils trouvent attrayants, avec une valeur de reconnaissance élevée. La marque souhaite s’insérer de manière organique dans l’environnement Snapchat.

 

Les Snapchatters peuvent « personnaliser » la version AR de la voiture, changer la couleur et la déplacer pour le voir sous différents angles. BMW tourne également des annonces vidéo verticale à l’intérieur Snapchat.

 

Les marques ont déjà investi dans la 3D Snapchat qui permettent aux utilisateurs de superposer des images prises à l’aide de leur appareil photo orienté vers l’arrière avec une série de filtres 3D interactifs, mais c’est la première fois qu’un produit a pu être utilisé par les consommateurs en utilisant l’appareil photo avant d’envisager un achat.

 

Les avant-premières autour de l’AR sont quelque chose que les commerçants comme Ikea,Gap,Auchan ont déjà été expérimentent pendant un certain temps, mais la capacité de Snap permet d’atteindre 178 millions d’utilisateurs par jour ! Snap affirme que ses objectifs interactifs conduisent à un ascenseur de six points en notoriété de la marque pour les annonceurs. Pour l’intention d’action, c’est un ascenseur de 3.4 points. Snap espère probablement que son dernier format aidera à prouver sa valeur aux marques en convertissant les acheteurs en ligne.

 

La réalité augmentée généreront 120 milliards de dollars de revenus d’ici 2020. Aux États-Unis au moins, une étude de 2016 a indiqué que 61% des consommateurs croient que la réalité augmentée changeait déjà leur façon de faire du shopping, avec 40% des répondants qui ont dit qu’ils seraient prêts à acheté des articles qu’ils n’avaient pas prévus en raison de la réalité augmentée. La plupart des 1600 personnes interrogées voient cela comme une façon amusante et novatrice d’explorer leurs options lorsqu’ils évaluent les achats à faire !!

A voir aussi

VRrOOm Wechat