Avec ‘‘Schrep’’, la VR sur Facebook ne buggera pas

Category: 
Avec ‘‘Schrep’’, la VR sur Facebook ne buggera pas
16 Août, 2017

Cet ancien ingénieur de Mozilla travaille maintenant chez Facebook pour « connecter le monde ».

 

S’il n’est pas à la hauteur de sa tâche, deux milliards de personnes pourraient s’en plaindre. Surnommé « Schrep » dans les open space de Facebook, Mike Schroepfer supervise la chasse aux bugs et les mises à jour du réseau social le plus populaire au monde . Il est aussi responsable des centres de données qui alimentent les algorithmes de l’entreprise devenue un des leaders de la publicité en ligne. L’ingénieur a un objectif : bâtir la technologie qui « connecte le monde », pour reprendre l’intitulé de la « mission » que se fixe son employeur. « Nous passons beaucoup de temps à nous assurer que tout fonctionne mais aussi beaucoup de temps à chercher ce qui n’est pas encore construit mais que nous devrions réaliser », expliquait-il sur CNBC en 2016.

 

Remarqué pour ses prouesses sur mobile...

Jusqu’ici, il est parvenu à éviter tout accroc majeur. Débauché en 2008 de chez Mozilla, où il faisait partie des quatre dirigeants en charge du développement de Firefox, le moteur de recherche de la fondation, il a vite pris de l’étoffe en étant nommé vice-président en charge de l’ingénierie informatique Facebook. Il a ensuite été récompensé pour ses services par une promotion au rang de directeur de la technologie en 2013. L’honneur était purement symbolique puisque son périmètre n’avait alors pas bougé d’un pouce levé. Peu de temps avant, il s’était particulièrement fait remarquer en rendant stable la version mobile de Facebook.

 

 

… il continue de préparer l’avenir

Sous pression constante alors que le réseau social ne cesse de grandir, aussi bien sur le plan du nombre d’utilisateurs que d’applications associées, Mike Schroepfer n’en oublie pas pour autant de préparer l’avenir. A la tête de près d’un millier d’ingénieurs, il a aussi la lourde tâche de transformer en réalité les « visions » de son patron et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg. « Zuck » voulait proposait un assistant personnel qui s’appuie sur une intelligence artificielle, les ingénieurs de « Schrep » ont créé M . Quand « Zuck » imagine des rencontres en réalité virtuelle via le réseau social, « Schrep » travaille sur l’intégration des vidéos 360° sur la plate-forme . En résumé, « Zuck » veut connecter le monde entier par divers moyens, « Schrep » s’assure qu’ils fonctionnent.

A voir aussi

VRrOOm Wechat