Avec Eydolon, la VR s'installe à Bordeaux

Category: 
Avec Eydolon, la VR s'installe à Bordeaux
19 Octobre, 2018
Crédits : Eydolon

 

Après Villeurbanne, près de Lyon, le réseau Eydolon vient de lancer sa deuxième salle de réalité virtuelle (VR) en France en plein centre de Bordeaux. Un espace concurrent, baptisé Virtual Room, ouvrira également ses portes à la fin du mois aux Bassins à flot. Face au coût prohibitif des équipements pour les particuliers, ces espaces proposent différentes expériences de VR au grand public. Un modèle économique prometteur sur le papier qui doit encore se confronter au réel.

 

Après les salles d'arcade, qui ont disparu il y a quelques années, puis les espaces dédiés aux "escape games" (jeux d'évasion), c'est au tour des salles de réalité virtuelle d'essaimer dans nos villes. A Bordeaux, deux espaces ouvrent ainsi leurs portent en l'espace de quelques semaines : Eydolon, rue Sainte-Catherine, depuis le 11 octobre, et Virtual Room, aux Bassins à flot, à compter du 30 octobre.

 

200.000 € d'investissement

Le réseau Eydolon fonctionne par licence de marque et s'appuie sur le groupement d'intérêt économique (GIE) VR Connection, qui réunit 90 entreprises françaises du secteur de la réalité virtuelle. Après un premier espace à Villeurbanne (Rhône) fin 2017 et un autre à Montreux (Suisse) début 2018, c'est à Bordeaux que le troisième espace franchisé a ouvert ses portes. C'est Jessy Mougeot, 28 ans, qui a acheté la licence de marque exclusive sur Bordeaux Métropole pour trois ans.

 

"Cela représente un investissement global de 200.000 €, dont 30.000 € pour la licence, financé par apport personnel et prêt bancaire. A Villeurbanne, l'espace est arrivé à l'équilibre en six mois mais vu notre emplacement j'espère réussir à faire mieux", précise le gérant qui bénéficie en effet d'une place de choix au 137 rue Sainte-Catherine. Sur 85 m2, l'espace propose 13 expériences différentes de 5 à 35 minutes sur des formats purement contemplatifs ou plus axés gaming en solo ou à plusieurs pour des tarifs allant de 10 à 40 €. "Hormis les casques HTC Vive, les bornes Hestia VR et les logiciels sont de conception française par les entreprises du GIE VR Connection. Les expérience sont donc originales, exclusives et bénéficieront d'une mise à jour tous les trois mois", précise l'entrepreneur. Un équipement qui a un coût non négligeable : plusieurs milliers d'euros pour chacune des six bornes et quelques dizaines milliers d'euros pour le siège dynamique développé par OptiOne et équipé d'un casque Oculus Rift. Ce siège propose notamment une simulation de montagnes russes de quelques minutes aussi impressionnante que potentiellement génératrice de mal-de-mer, le fameux "motion sickness" qui toucherait environ 40 % des utilisateurs.

L'une des six bornes Hestia VR et le coin lecture de l'espace Eydolon à Bordeaux (Crédits : Eydolon)

 

Des salles d'arcade 2.0 ?

Après un projet d'accord commercial avec le groupe Altiplano qui n'a pas abouti, le réseau Eydolon s'oriente désormais vers le modèle de la franchise et vise l'ouverture d'une dizaine d'espaces en France dans le courant de l'année 2019. De son côté, Jessy Mougeot voit déjà bien plus grand et vise l'ouverture d'un espace géant de 750 m2 à Bordeaux dans les prochains mois : "L'idée est de redorer l'image des salles d'arcade en misant sur plusieurs axes : des tarifs abordables en jouant sur le volume, une clientèle familiale pour les parents, enfants, ados et pré-ados, et des activités complémentaires tels que des mangas café accueillants et cosys", détaille Jessy Mougeot, qui ne cache pas son ambition : "J'ai faim et je souhaite être le papa de la VR dans le Sud-Ouest en prenant toutes les parts de marché possibles !"

 

Et la concurrence est déjà là à Bordeaux puisqu'un autre espace dédié aux expériences de réalité virtuelle ouvrira le 30 octobre au 7, sente de la Nancy 7, dans le quartier des Bassins à flot. Baptisé Virtual Room et également équipé de casques HTC Vive, il proposera des modules exclusivement collaboratifs de 2 à 4 joueurs. Des espaces Virtual Room existent déjà notamment à Paris, Marseille, Orléans, Nancy, Rennes et Toulon.

A voir aussi

VRrOOm Wechat