Augmenteo attaque le marché du tourisme AR

Category: 
Augmenteo attaque le marché du tourisme AR
06 Novembre, 2018
Un utilisateur de Sherlock Box scanne un capteur AR dans le cadre de l’opération Tour du Monde © Augmenteo

 

Depuis 2017, Augmenteo propose aux acteurs du Tourisme et de l’événementiel des jeux de piste sur mesure en réalité augmentée. TOM a échangé avec Quentin Warnant, CTO d’Augmenteo, pour en savoir plus sur la solution de la startup et l’avenir de la réalité augmentée dans la Culture.

 

Pouvez-vous expliquer en quoi consiste votre solution ?

Quentin Warnant, CTO d’Augmenteo © Augmenteo

Nous proposons une solution de jeu de piste en réalité augmentée. Tout a commencé avec le lancement d’Hackeo en juillet 2017, un outil mis au point pour des applications en intérieur et en extérieur. Nous avons développé un éditeur 3D accessible via une plateforme web qui permet à nos clients de créer des parcours sur mesure tels que des chasses au trésor ou des jeux de pistes en utilisant la réalité augmentée. L’éditeur est très intuitif, après une heure de formation nos clients sont en mesure de créer des animations facilement. C’est une sorte de Paint mais en trois dimensions.

Les parcours créés peuvent ensuite être récupérés via notre application mobile qui sert de support d’expérience aux utilisateurs finaux, des visiteurs d’un musée ou des touristes qui visitent une ville ou un monument. Par exemple, le mois dernier nous avons réalisé un parcours Assassin’s Creed en collaboration avec Ubisoft et le Musée de l’Armée afin de créer une histoire exclusive pour permettre aux touristes d’arpenter les Invalides sous un angle inédit. Les fans du jeu étaient ravis tout comme les néophytes qui découvraient l’histoire du monument. Tous les billets ont été écoulés en moins de 2 jours et 3000 visiteurs ont participé à l’expérience en moins de deux semaines.

 

Vous avez développé deux autres produits touristiques, Sherlock Box et Luditour, en quoi se distinguent-ils de l’offre Hackeo ?

Sherlock Box a été développé suite à des demandes spécifiques en intérieur pour exposer sur des salons ou rendre les espaces d’affichage d’offices de tourisme interactif notamment. Il s’agit d’un stand parapluie sur lequel est affiché un mur interactif. Via notre application, notre client peut gérer différents scénarios qui s’affichent sur la toile interactive.

 

Hackeo est prévu pour des applications indoor, bien qu’il puisse également être exploité pour des expériences en extérieur. Or, face à certaines demandes clients particulières l’outil a montré ses limites. Nous sommes actuellement en développement de Luditour, un Hackeo spécifiquement conçut pour l’extérieur, c’est notre grand projet du moment. Il s’agit d’une sorte de Pokemon Go personnalisable qui permet de créer de cartes interactives avec des objets qui apparaissent à certains endroits. À terme, notre but est d’obtenir des licences de partenaires, comme nous l’avons fait lors de l’opération Assasin’s Creed avec Ubisoft. L’idée est de proposer différents parcours au sein de la même application avec une billetterie intégrée pour devenir la marketplace de référence en matière d’expériences en réalité augmentée. Luditour sera lancé le 14 janvier 2019.

Le dépliant de l’opération Assassin’s Creed menée en partenariat avec Ubisoft et le Musée de l’Armée © Augmenteo

 

Quel est l’intérêt de votre solution pour des acteurs du Tourisme et quelles sont vos cibles ?

Aujourd’hui, les consommateurs sont en quête de tourisme expérientiel, ils veulent interagir et faire partie des expériences touristiques. L’AR s’y prête particulièrement et offre un mélange ludique et pédagogique qui permet d’accroître considérablement les taux d’engagement dans la culture notamment. L’expérience Assassin’s Creed coûtait 25 euros par exemple mais au regard des avis laissés aucun visiteur ne s’en est plaint. À la place, ils demandaient quand aurait lieu une prochaine édition. Augmenteo dispose de deux grandes clientèles. Nous avons beaucoup de demandes de la part d’acteurs de la Culture et du Tourisme tels que des musées et des Escape games mais aussi des acteurs du Corporate.

Sherlock Box © Augmenteo

 

Ces derniers utilisent par exemple Sherlock Box pour proposer des expériences différentes sur des salons notamment ou Hackeo pour des séminaires et de la formation. Au lancement d’Hackeo, nous n’avions pas les reins assez solides pour répondre aux demandes des acteurs du Tourisme, nous avons donc affiné notre technologie sur des projets à moindre échelle auprès d’acteurs de l’événementiel.

 

Désormais, nous nous concentrons plus sur la création de contenus et l’obtention de licences pour proposer des expériences inédites aux acteurs du Tourisme, notre cœur de cible. Nous sommes parvenus à industrialiser la solution ce qui nous différencie de la totalité de nos concurrents. Par exemple un nouveau scénario Hackeo peut-être opérationnel en un mois maximum, formation incluse. L’enjeu est de rester simple tout en proposant une solution à la pointe de l’innovation.

 

Quel est l’avenir de la réalité augmentée (AR) dans le Tourisme ?

Même si le marché n’est pas encore mûr, l’AR se développe de plus en plus dans le Tourisme et dans la Culture notamment. La prochaine étape sera certainement la démocratisation de lunettes qui intègrent tous les types d’expériences, il n’y aura plus la réalité augmentée d’un côté et la réalité virtuelle de l’autre.

 

Les Google Glass ont été lancées 2 ou 3 ans trop tôt, quant aux kits AR développés par Google et Apple, je pense qu’il y aura encore un temps d’adoption long. Nous ne pouvons pas nous permettre d’utiliser une techno qui exclut potentiellement un joueur sur deux. La réalité augmentée sur marqueur existe depuis les années 1990, ce qui fait qu’aujourd’hui quasiment tous les détenteurs d’un smartphone peuvent utiliser nos solutions. D’ici 5 ans, nous assisterons certainement à un rapprochement de Magic Leap, Hololens ou Apple. Nous surveillons de près toutes ces évolutions, mais elles ne constituent pas notre priorité immédiate.

Animation en réalité augmentée sur un salon © Augmenteo

 

Quels sont vos projets futurs ?

Nous préparons actuellement le lancement de notre nouveau produit, dont la sortie est prévue pour 2019. Quant à la réalité augmentée, elle séduit de plus en plus les touristes. Aujourd’hui, il existe des parcours de type Pokémon Go adaptés aux univers de Jurassic Park ou Walking dead, même le Vatican a développé une application de ce type. À terme, nous souhaitons faire de notre application la référence pour ce type d’expériences. Plutôt que de devoir télécharger une nouvelle application pour tester un parcours, l’utilisateur passera par Luditour et sélectionnera l’expérience qu’il préfère, qu’elle soit gratuite ou payante. L’obtention de licences connues du grand public est indispensable pour y parvenir.

Affichage du Colisée de Rome en realité augmentée © Augmenteo

A voir aussi

VRrOOm Wechat