ARlynk mise sur la VR pour l'immobilier

Category: 
ARlynk mise sur la VR pour l'immobilier
18 Septembre, 2018
ARlynk - Les deux co-fondateurs, Anis BOUSBIH et Khaled CHARQANE.

 

La société qui se spécialise depuis un an sur la 3D dans le domaine de l'immobilier a lancé ses premiers outils sur le web. Elle vise dans un premier temps les promoteurs pour ensuite envahir de nombreux autres secteurs.

 

« Le secteur sur lequel on se concentre, c'est l'immobilier et la promotion neuve », commence Anis Bousbih, PDG de ARlynk. Sa société développe des solutions 3D de différents types pour permettre la visite (fictive) d'appartements pas encore sortis de terre. Si cette idée de visite virtuelle est utilisée par différentes sociétés innovantes, ARlynk promet une diversité de produits.

 

« Tout d'abord, nous sommes capables grâce à de simples plans de générer des formats 3D très divers : des perspectives en 3D, des films d'animation, de la 3D en temps réel, en réalité augmentée ou virtuelle, etc. », promet Anis Bousbih qui s'appuie sur une équipe de développeurs en interne, mais aussi sur l'écosystème grenoblois, pour « maîtriser cette technologie qui est en pleine évolution ».

 

Ainsi, l'entreprise est intégrée au « Le Village by CA Sud Rhône Alpes » qui lui offre « un cadre de travail avec d'autres start-ups, avec qui l'on peut partager des problématiques communes. Et cela nous apporte aussi de la visibilité et crédibilité pour développer notre business. »

 

De plus, l'offre auprès des promoteurs se prolonge : « nous avons, en parallèle, une offre logiciel qui permet de "digitaliser" le process de vente. Les personnes en charge de la promotion disposent alors d'un outil de productivité afin de gérer au mieux le contenu d'un programme immobilier. Le logiciel indique le nombre d'appartements disponibles, la description, et permet suivre le process de vente au plus près », poursuit Anis Bousbih.

 

Des clients, et une diversification

Les premiers clients de l'entreprise qui s'est positionnée sur du B2B, « sont principalement des promoteurs de Grenoble. Je pense à SD'access, Isalis mais aussi à MV-Résidense ou encore Grenoble Habitat ». Après ces premiers contacts, l'entreprise souhaite toucher d'autres secteurs connexes. Anis Bousbih pense par exemple à Pont-de-Claix et un programme d'urbanisme. « Nous avons travaillé sur un projet de réaménagement urbain. De la même manière qu'avec les promoteurs, les collectivités ont besoin de communiquer avec les citoyens, pour montrer la manière dont l'on va réaménager leurs villes, en faisant apparaître des bâtiments. »

 

De même, le PDG pense au secteur de l'aménagement intérieur. « Il y a une vraie combinaison, car l'on pourrait montrer un appartement neuf, avec un choix personnalisé de mobilier et de matériaux. Toute cette chaîne est cohérente », affirme-t-il.

A voir aussi

VRrOOm Wechat