Numéridanse, nouveau temple digital de la danse

Category: 
Numéridanse, nouveau temple digital de la danse
19 Mars, 2018

Né en 2011 au sein de la Maison de la Danse, le site Numéridanse, le plus important du genre en est déjà à sa troisième version. Cette plateforme multimédia consacrée à la Danse ne cesse de croître et de prospérer. Au point désormais de proposer aussi un « serious game » pour apprendre à devenir chorégraphe ; voire même de proposer une chorégraphie en réalité augmentée...

Quand la culture et l'écosystème numérique lyonnais s'enrichissent mutuellement.L'agence lyonnaise LadyDinde est à l'origine de la troisième version du Numéridanse, désormais la première plateforme au monde consacrée à la Danse.

 

Dans le même temps, le studio de création Dowino, à qui l'on doit déjà le jeu « A Blind Legend » a créé le premier « serious game » autour de la danse : « My Dance Compagnie ». Un jeu où tout le le monde, de manière ludique, peut apprendre à devenir chorégraphe.

 

Mais ce n'est pas tout : Yoann Bourgeois, le co-directeur du centre chorégraphique national de Grenoble, est en train de tourner « Fugue VR » (VR pour réalité augmentée) proposant une chorégraphie que l'on pourra regarder avec un casque à réalité virtuelle, permettant de s'immerger intégralement dans l'œuvre. Elle sera présentée lors de la prochaine Biennale de la danse en septembre 2018.

 

Elle y était particulièrement prédisposée : l

 

La danse qui est l'art du mouvement est bien entrée dans l'ère numérique...Ces deux exemples de synergies illustrent le poids grandissant que représente Numéridanse, le site Web lancé en 2011 par la Maison de la Danse de Lyon. Une plateforme qui étant issue d'une structure culturelle et non privée, a su régler les problèmes de droits d'exploitation des images chorégraphiques qui auraient pu constituer un vrai obstacle.

 

Un budget de 260 000 euros

Les chiffres parlent d'eux-même : rassemblant plus de 2 700 vidéos de chorégraphes et de réalisateurs internationaux, dont 1 000 œuvres intégrales, « Numéridanse » a attiré l'année dernière un total de 550 000 visiteurs uniques.

 

Il est bilingue (français/anglais) : il n'existe pas au monde désormais un site d'une telle importance.

 

Comment une « Maison de la Danse » lyonnaise quelque peu désargentée-sa directrice artistique Dominique Hervieu se plaît à rappeler que son budget est sept fois moins important que Théâtre national de la Danse, à Chaillot-est-elle arrivée à ce résultat ?

 

Trois salariés de la Maison de la Danse s'occupent de Numéridanse à plein temps.Son coût de fonctionnement est de 260 000 euros et sa refonte a tout-de-même représenté de son côté, 150 000 euros.Comment ce site ouvert à tous et donc gratuit peut-il être financé ?

 

Il s'appuie sur les ressources propres de  la « Maison », mais aussi sur des subventions de la Ville de Lyon (20 000 euros) et de la Région (20 000 euros). La Fondation BNP-Paribas, ainsi que le Centre National de la Danse ont également apporté leur contribution.

 

Son public est pour l'heure surtout constitué de professionnels, d'enseignants et d'élèves : et pour cause, il comporte cinquante-quatre modules pédagogiques.

 

Trente-sept millions de vues sur You Tube

Un constat néanmoins : le grand public fréquente encore insuffisamment ce site.D'où les différentes initiatives citées plus haut, telles que le « serious game » et la chorégraphie en réalité augmentée qui devraient pouvoir élargir son public.Le potentiel dans cette direction est en tout cas immense : une chorégraphie de Yoann Bourgeois n'a -t-elle pas réalisé 37 millions de vues sur You Tube !

 

Pour Dominique Hervieu, directrice de la Maison de la Danse, cette numérisation de la Danse n'a pas pour rôle de confiner cet art sur les écrans, « mais de lever quelques-unes des barrières qui éloignent certains publics de nos salles, en cassant les codes de notre art. »

 

Et d'ajouter : « Je suis persuadée que le numérique va nous permettre de notre rapprocher encore plus du public et de l'amener, par le biais du numérique dans nos salles de spectacles ! »

 

Pour elle : « Numeridanse est l'avant-garde de la Maison de la danse, sa pointe émergée... »

 

L'avenir dira si cette vision est la bonne...

A voir aussi

VRrOOm Wechat