Spaces: la nouvelle appli de Facebook

Category: 
Spaces: la nouvelle appli de Facebook
20 Avril, 2017
Spaces, une application lancée à l'occasion de la conférence F8, permet de discuter avec ses amis, de dessiner dans un espace virtuel ou de passer des appels.
 
Un avatar, un environnement virtuel et plusieurs amis avec lesquels discuter. Spaces, la nouvelle application de Facebook dévoilée mardi, a de quoi rappeler Second Life. Ce jeu en ligne, lancé en 2003, proposait à ses utilisateurs d'interagir virtuellement avec d'autres internautes depuis leur ordinateur, grâce à des avatars virtuels.
Spaces va plus loin. Le service, lancé en version beta, permet aux détenteurs de casques Oculus Rift de communiquer et d'échanger avec leurs amis Facebook de façon immersive.
 
Réalité virtuelle sociale
Dans l'environnement virtuel lancé par Facebook, chaque utilisateur dispose de son propre avatar.
L'algorithme du réseau social sélectionne cinq photos considérées comme représentatives, et invite le futur interlocuteur virtuel à sélectionner celle qu'il préfère.
À partir de cette dernière, l'application propose un avatar, que la personne représentée est invitée à modifier.
«L'essentiel est que cet avatar plaise à l'utilisateur et qu'il lui permette d'être instantanément reconnu par ses amis», explique Mike Booth, le responsable du projet, à l'occasion d'une présentation donnée lors du F8, la conférence des développeurs de Facebook. À lui de modifier la forme et la couleur de ses yeux, la largeur de son nez ou encore le volume de ses cheveux pour y parvenir.
Une fois cette première étape réalisée, l'avatar peut entrer en contact avec deux ou trois autres de ses semblables, dans un espace virtuel à personnaliser, pour y échanger des photos, des vidéos, passer des appels à 360° mais également prendre des selfies.
L'application propose également des outils créatifs, notamment pour dessiner des objets avant de les intégrer à l'environnement et de les faire évoluer dans l'espace, ou pouvoir se mirer dans un miroir virtuel.
L'initiative marque un tournant dans la stratégie de Facebook.
Après avoir investi dans les jeux vidéo et les vidéos immersives, le réseau social veut développer ce qu'il qualifie de «réalité virtuelle sociale», qui permet d'être connecté avec ses amis malgré le port d'un casque immersif.
L'application Spaces est le fruit de près de deux ans de travail. «Tout est parti d'un test d'Oculus Toybox, en 2015», indique Mike Booth.
Le programme permettait alors de jouer à différents jeux face à un adversaire virtuel.
Comme Toybox, Facebook Spaces fonctionne avec les Oculus Touch, les manettes du casque de réalité virtuelle.
 
Karaoké en réalité virtuelle
Pour rendre l'expérience crédible, Facebook s'est penché sur plusieurs points de travail clés.
«L'algorithme fait en sorte de fixer le regard sur de simples cibles, pour donner l'impression d'un contact visuel entre interlocuteurs», précise Mike Booth.
Les lèvres de l'avatar se mettent à bouger dès qu'une personne prononce un mot et permettre de distinguer les personnes prenant la parole.
Les personnages ont également été conçus pour être à même d'exprimer des émotions, par le biais d'expressions faciales ou de gestes.
D'après la démonstration donnée par Facebook, ils devraient être en mesure de mimer la surprise en levant les sourcils, de rouler des mécaniques, de hausser les épaules, et de se serrer ou de se tenir la main.
L'équipe de Mike Booth a anticipé toute tentative d'agression virtuelle en intégrant à son application une bulle de sécurité, destinée à protéger les personnages en empêchant toute intrusion dans cet espace.
À terme, Facebook envisage d'étendre ce service à d'autres plateformes de réalité virtuelle, en dehors d'Oculus.
Spaces pourrait être utilisé pour améliorer l'expérience de cours à distance ou profiter de «karaokés en réalité virtuelle», d'après Mike Booth.
«Nous souhaitons faire de la réalité virtuelle un service aussi accessible que les smartphones.»

A voir aussi

VRrOOm Wechat